Pourquoi vous avez commencé les biberons? Pourquoi pas ?

Euhhhh…. Voilà ce que mon pédiatre m’a dit il y a quelques jours :

Vous avez commencé d’introduire les biberons, pourquoi? Sur le coup j’avais très envie de répondre : Et pourquoi pas Con..rd! Puis j’ai fait ma mine d’enfant qui se fesait gronder et je n’ai pas trop su quoi répondre! Il m’a demandé si je reprenais le travail, je lui ai dit oui. Puis il m’a demandé quand et lorsque je lui ai répondu en août (j’aurai du mentir!) il m’a dit que c’était trop tôt!

Mais euhhh on avait pas dit que l’allaitement c’était comme la mère le ressentais!!!! Ben moi des tétées toutes les 2/3h jour et nuit jusqu’à 5 semaines c’était plus possible alors en 2 semaines, j’ai introduit 3 biberons… Et maintenant à 7 semaines, je suis à 3 biberons et 4 tétées/ jour et j’ai trouvé mon rythme de croisière avec mon ptit chat… Ce n’est pas le principal? Que tout le monde y trouve son compte, non? Et surtout j’allaite toujours!

J’ai eu du mal à digérer la façon de le dire, le ton accusateur et culpabilisant de ce pédiatre. En tout cas ce qui est sûr c’est qu’il ne me reverra plus!

Il y a un autre sujet auquel il m’a fait sortir de mes gonds mais cela fera l’objet d’un autre article dans quelques jours…! Ahhh on s’ennuierait sans ces vieux pédiatres!

2 commentaires
Sur l'article Pourquoi vous avez commencé les biberons? Pourquoi pas ?

  1. Etincelle
    22 juin 2012 at 10 h 47 min (7 années ago)

    Et bien sympa le pédiatre ! Tu aurais pitet dû répondre en toute sincérité, sans le gros mot, hihi ^^ »
     
    Comme tu l’as écrit dans ton article… Oui, le principal est que vous soyez bien tous les deux… Et aussi de trouver un gentil pédiatre à l’écoute de Bébé et de Maman !
     
    Bon courage dans cette recherche.

    Répondre
    • Maman bons plans
      22 juin 2012 at 11 h 04 min (7 années ago)

      Tout à fait, on doit faire comme on le sent, c’est ça la clé d’un bébé épanouit qui grandit en bonne santé!

      Répondre

Laissez un commentaire

Les champs * sont obligatoires

Message *